Critiques : Favela do Paulinho

 

Boume boubekeur a su parfaitement conjuguer un travail de journaliste et de romancier sur fond de violences extrêmes que vivent les favelas à Rio de Janeiro où règne la pauvreté laissant peu de chance à la jeune population de trouver un avec meilleur . En parallèle, l'auteur dessine une histoire d'amour forte qui nous interroge sur la signification du bonheur . Un livre émouvant et qui appelle à la réflexion sur la fragilité de l'individu .

Très beau livre, complète le premier tome.

Je recommande vivement, belle intrigue. :)

Pascale Bruley

Le deuxième ouvrage est vraiment intéressant tant pour la description de la jungle que, pire, l'enfer des Favelas.
Drogue, guerre des gangs, assaults de la Police !
Quand on visite Rio de Janeiro, et que l'on monte au point de vue de Corcovado pour admirer le Christ de Rio, on passe forcément devant des favelas.
Comment imaginer ce qui s'y passe...

L'auteur décrit des scènes violentes, sur un fond d'amour magnifique.
 

Quand Driss décide de retourner au Brésil son pays d'affection, c'est pour y retrouver ses amis et Lisa avec qui il souhaite concrétiser son amour naissant. Sur place, la réalité entre risques, carnaval et romance, va forcément le rattraper...

Quel plaisir de retrouver Driss, attiré corps et âme par son pays de cœur, le Brésil. Son attachement est unique et sans faille, et nous emporte dans son sillage.

L'énergie est palpable, et ça crépite tout autour de nous, au fil des pages. Le voyage nous plonge dans une atmosphère électrique, trépidante. On retrouve ici la misère des Favelas gangrenés par les trafics de drogue, mais aussi l'exotisme, la chaleur, la musique, la danse qui habitent et nourrissent notre personnage principal.

On aime la sensibilité de Driss et le regard qu'il porte sur les dysfonctionnements de la société, et son prochain. C'est quelqu'un d'attachant dans le sens où il a le souci de rester fidèle à lui-même, tout en voulant ne pas faire de mal à l'autre. Son histoire d'amour avec Lisa reflète sa dualité sincère.

L'écriture est passionnée, irradiante. On s'imprègne d'un environnement complexe dont on voudrait saisir toutes les nuances, les subtilités.

L'amitié, la justice sont des valeurs qui sont ancrés au plus profond de Driss qui va s'en aller à la rencontre de son destin. On est ému, dès lors, pris aux tripes par l'urgence et la folie qu'il est impossible à arrêter.

Cette histoire, on la reçoit comme un shot brûlant, qui laisse une sensation à la vie, à l'amour, à la mort brute-amère, que l'on ne pourra plus effacer !